Comment vivre sa retraite à l’étranger ?

167

Le nomadisme n’a pas d’âge ! Beaucoup de belges et de français optent pour une retraite à l’étranger, que ce soit pour avoir un taux de fiscalité plus avantageux, un coût de la vie inférieure à celui de leur pays d’origine ou alors juste pour se reposer au soleil après une longue carrière. Tous ces retraités nomades ont une raison bien précise d’opter pour ce changement de vie ; cet article est rédigé dans le but de vous rappeler vos droits et de vous aider à faire le grand pas à votre tour et profiter de votre retraite dans le pays dont vous avez toujours rêvé…  

 

Quelles sont les conditions pour prendre sa retraite à l’étranger ? 

 

  • Démarches administratives 

Si vous êtes pensionnés belges ou Français et vous décidez de résider à l’étranger vous devez communiquer votre nouvelle adresse au service fédéral des pensions deux mois avant votre départ.

Vous devez aussi effectuer les formalités d’usage lors d’un déménagement à l’étranger auprès de votre administration communale d’état.

  • Versements de la pension à l’étranger  

Dans bon nombre de pays, vous pouvez ouvrir un compte bancaire local pour y verser votre pension. Néanmoins, pour éviter les retards, il est conseillé de demander le versement sur un compte belge aux autorités compétentes.  

De plus, n’oubliez pas que si vous décidez de vous installer dans un pays hors zone euro, vos versements peuvent générer des frais de transactions couteuses.  

  • Preuve de vie  

Lorsque vous décidez de profiter de votre retraite à l’étranger, vous recevez chaque année de la part des autorités un certificat de vie envoyé au travers de votre service de pension. Ce certificat est à compléter et à renvoyer dans les 30 jours sous peine de ne plus pouvoir bénéficier de vos pensions.

Cependant, si vous êtes installé en France, en Allemagne ou aux Pays-Bas, vous ne recevrez pas ce certificat car tout se fait grâce à l’échange électronique de données entre les états de l’union européenne.

retraite-nomade

Avantages et inconvénients d’une retraite à l’étranger .

 

Comme toutes les épreuves de la vie, prendre les retraites à l’étranger comporte des avantages mais aussi des inconvénients.  

Avantages :  

 

  • La découverte du monde : aménager dans un nouveau pays permet de s’évader, d’apprendre de nouvelles choses, de s’habituer à d’autres modes de vie, de s’enrichir émotionnellement et intellectuellement.   
  • Un allègement de vos charges fiscales : cela est plus ou moins intéressant en fonction du pays d’accueil que vous aurez choisi.  
  • La météo : en fonction de la destination choisie, vous pourrez profiter du soleil et d’un bon climat toute l’année.  
  • Le calme et la tranquillité d’esprit : en vous éloignant un peu de vos racines vous évitez certains problèmes quotidiens qui surgissent souvent lorsqu’on est trop proche de sa famille, créer le manque permet aussi de se rapprocher !  

avantages-retraites-étranger

Inconvénients : 

  • Visite familiale : bien qu’il existe plusieurs moyens de déplacement de nos jours et plusieurs agences de voyages low-costs, prendre tout le temps l’avion pour un séjour chez sa famille peut être pénible sur le long terme.  
  • La communication avec vos proches : elle sera de plus en plus compliquée vu qu’elle se fera désormais exclusivement par le biais d’écrans lumineux et de manière virtuelle, mais ça ne brisera pas votre union 
  • Recommencer une nouvelle vie : même si c’est votre rêve de vivre votre retraite à l’étranger, le départ dans un nouvel endroit n’est jamais facile.  
  • Les démarches administratives : bien que faciles dans certains cas, dans d’autres elles peuvent être très compliquées et longues à gérer. 

 

 Les soins de santé pour les retraités nomades .

La santé étant un aspect primordial pour profiter de la vie, il est tout à fait normal que ce soit le centre des préoccupations de tout retraité. En effet la couverture santé varie d’un pays à l’autre, il faut donc être bien informé sur le sujet.   

 Avant de partir il vous faudra demander le formulaire S1 à votre mutuelle et le présenter à la mutualité de votre pays d’accueil, cela vous permettra de transférer vos droits d’une assurance maladie à une autre. Vous bénéficierez de la prise en charge de vos soins médicaux selon la législation et les formalités en vigueur dans l’état. Et pour les soins de santé que vous auriez à recevoir en Belgique, votre mutuelle s’occupera du cout.  

Si vous partez vous installer dans un pays hors de l’Union européenne pour votre retraite, l’assurance maladie ne couvrira plus vos frais de santé. Toutefois, certains états (hors UE/EEE) ont signé une convention de sécurité sociale avec la Belgique pour permettre aux retraité(e)s affilié(e)s au régime belge et résidant sur leur territoire de pouvoir se faire rembourser leurs frais de médicaux dans leurs caisse d’assurance directement sur leur nouveau lieu de résidence.  

soins-santé

Conclusion 

Être un retraité nomade peut être une étape assez amusante, un vent nouveau, une deuxième vie… Bref ce déménagement vous permettra peut-être de visiter des lieux dont vous avez toujours rêvé, d’en apprendre plus sur le patrimoine historique et culturel de votre pays d’accueil ou tout simplement de bénéficier du climat en lisant votre livre préféré.  

Alors, informez-vous, documentez-vous sur le comment et le pourquoi ,afin de préparer au mieux la retraite idéale ; car il n’y a rien de plus triste que de vivre une pension ennuyeuse, faites donc en sorte de profiter à fond dans le pays qui vous a toujours fasciné.  

 

 

 

Comments are closed.