Travailler en freelance, une rupture de la routine ?

52

Marre de se réveiller tous les matins pour prendre les transports afin d’arriver au bureau ? Marre de vivre dans une routine épuisante ? Marre d’avoir l’impression de ne plus avoir de liberté ? Envie de travailler en toute indépendance ? Il existe plusieurs raisons pour devenir freelance. Cependant, travailler en freelance n’est pas si simple que cela en a l’air. Définition, avantages et inconvénients, cet article vous informera sur le marché indépendant.

Que signifie travailler en freelance ?

Être freelance, être indépendant ou encore travailler à son compte signifie travailler de manière indépendante, c’est-à-dire offrir ses services ou vendre ses produits à une société cliente ou autres. Il existe plusieurs formes de ces services : ils peuvent se manifester sous forme de missions à longue durée ou sous forme de missions plus courtes à réaliser chez le client même ou alors à distance.

Le travailleur indépendant est donc celui qui exerce le statut de freelance et il est à la fois un entrepreneur individuel, un employeur et un employé ce qui lui permet ainsi de créer une société individuelle.  Il n’y a donc pas de salariat traditionnel, cependant il y a un contrat de travail entre les clients et les freelances. Mais ceux-ci sont des non-salariés.freelance

Le statut freelance prend en compte toutes sortes de domaines. Les travailleurs indépendants ont donc des professions différentes comme le métier de designer, de développeur, de graphiste ou de manager.

Une personne qui voudrait faire du travail en freelance doit avant de démarrer une activité s’enregistrer au Registre du Commerce et des Sociétés (RCS) pour pouvoir facturer ses clients.

Pour sa protection sociale, le statut du travailleur indépendant est associé au régime des indépendants.

Quels sont les avantages et les inconvénients de ce statut ?

Même si le statut de freelance permet d’être indépendant, celui-ci possède de nombreux avantages et inconvénients important à connaitre pour savoir si on est apte à le pratiquer.

Les avantages du travail en freelance

Les avantages d’être un freelance sont assez connus mais on peut revenir sur les principaux.

  • Choix de nos propres horaires

Le travailleur indépendant décide à quel moment il travaille en freelance. Il est généralement libre de choisir ses propres plages horaires à moins qu‘un client lui demande d’exercer son activité indépendante à une heure précise. Mis à part le souhait du client, le freelance peut travailler n’importe quand, à condition que ses missions soient terminées à temps c’est-à-dire dans les échéances demandées.

  • Choix du lieu de travail

Tout comme son emploi du temps, le freelance peut en général choisir l’endroit où il veut exercer une activité. Il s’agit de son lieu indépendant et il peut donc travailler chez soi ou même depuis l’étranger. Il y a aussi des espaces de coworking regroupant des collègues freelances si ceux-ci préfèrent occuper des bureaux. Cependant, il se peut que certains clients demandent d’exercer en indépendant le travail en freelance à partir de leurs bureaux mais cela ne se produit que quelques fois.

  • Choix des clients

Être travailleur autonome signifie être son propre patron. Il n’y a donc personne pour donner l’ordre d’offrir un service à un client en particulier. Il choisit donc son client selon ses préférences.

  • La souplesse du travail à son compte

Le non-salarié peut se permettre d’entamer toutes sortes de projets pour différents clients en même temps afin d’éviter de rester dans une même routine. Cela peut être considéré comme difficile au départ mais cela permet aussi de se forger une expérience dans tous types de domaines et donc d’élargir son horizon.

  • La flexibilité et l’accessibilité de cet emploi indépendant

La plupart des entreprises décident de travailler volontiers avec des freelances car ils sont une main-d’œuvre flexible et ils sont abordables. Trouver un freelance est donc pratique pour les entreprises. Les travaux en son compte ne sont donc pas des jobs à temps-plein mais des jobs temporaires.

  • Le statut juridique du statut de freelance

Le cadre légal du travail autonome a beaucoup changé récemment et est désormais plus apprécié. Ces évolutions ont fait en sorte que maintenant les freelances ont le droit d’avoir un congé de maternité/paternité prolongé ou encore avoir une pension minimum qui est plus élevée.

Les inconvénients du travail en freelance

Les inconvénients sont moins évidents et visibles mais sont néanmoins assez nombreux.

  • Choix de nos propres horaires

Oui, on peut aussi le mettre dans la catégorie des désavantages ! En effet, être indépendante du temps devient difficile pour les freelances qui sont plus paresseux ou plus procrastinateurs d’exercer une activité professionnelle selon leurs propres horaires. Il leur faut de la motivation, ce qui n’est pas le plus évident à trouver lorsqu’on est seul.

  • Choix du lieu de travail

Comme le choix de l’horaire, le travail à domicile peut s’avérer être un réel défi pour les travailleurs autonomes car ils peuvent être distraits par toutes sortes de choses dans leurs domiciles ou ailleurs. C’est pour cette raison que l’espace de coworking est très pratique.

  • La séparation entre la vie privée et la vie professionnelle

A cause de la flexibilité de l’horaire et du lieu de travail, les travailleurs pourraient avoir du mal à séparer de manière claire le temps du travail au temps libre. Il faut donc faire attention à ne pas perdre l’équilibre entre les deux notions pour pouvoir travailler sainement.

  • La responsabilité

Être son propre patron peut paraitre facile mais en réalité ce rôle comprend beaucoup de responsabilité civile professionnelle. En effet, en cas de problème, le freelance doit y trouver une solution indépendante et en assurer les conséquences, ce qui n’est pas toujours facile à accepter.

  • La gestion

Travailler comme indépendant peut être très difficile car le freelance se doit de tout gérer. Il doit s’occuper de ses propres comptes, créer ses propres factures, réfléchir à la pension, penser aux coûts de certains matériaux, s’occuper des formalités et des démarches administratives, … mais il doit aussi trouver des missions qui lui permettront d’avoir de l’argent.

D’ailleurs, il ne faut pas oublier qu’une partie de l’argent gagnée et parfois même du patrimoine personnel va servir pour payer les impôts et d’autres sortes d’organismes.

  • Les clients difficiles

Pour se lancer au statut de freelance, le travailleur autonome se doit de trouver des clients ce qui est peut-être compliqué car tous les clients, notamment les premiers clients, qui permettent au travailleur de faire une mission freelance, ne sont pas formidables. En effet, il se peut qu’ils leur demandent des services à longue durée mais ne payent que très peu. Rester calme et positif peut donc s’avérer être un véritable challenge.

  • Trouver une mission

Pour les freelances, décrocher une mission est assez délicat. Effectivement, il y a des périodes où il est facile de trouver des clients mais ce n’est pas toujours le cas ce qui leur pose un gros problème car s’ils ne travaillent pas, ils ne gagnent pas d’argent. Et au commencement, les périodes sans missions sont récurrentes rendant ce travail encore plus difficile.

De plus, certains clients prennent plus de temps à payer et il est donc nécessaire de bien faire attention à ses comptes pour s’assurer que chaque mission ait bel et bien été rémunérée. Il ne faut donc pas travailler gratuitement !

Heureusement qu’il y a des sites internet, comme Malt qui permet de trouver de nombreux clients et de nombreuses missions.

En conclusion, travailler en freelance veut dire travailler de façon autonome, c’est-à-dire que le freelance – nom donné à celui qui pratique le statut de freelance – qui peut être formé dans n’importe quel secteur d’activité, est l’entrepreneur, l’employeur et l’employé de son entreprise individuelle. Même si ce travail autonome permet de devenir indépendant, il comprend un grand nombre d’avantages et d’inconvénients qui pourraient encourager ou décourager certains à se lancer au statut de freelance.

 

Comments are closed.