S’expatrier au Canada, tout savoir pour sauter le pas

46

Vous rêvez de quitter votre pays pour partir vivre au Canada et y trouver un emploi ou, de simplement commencer une nouvelle vie ? Alors voici tout ce qu’il faut savoir pour une expatriation réussie.

Partir au canada

Avant de faire vos valises et de vous rendre à l’aéroport direction votre nouveau pays : le Canada, il faut que vous soyez en ordre afin de pouvoir faire la demande d’un permis de travail.

Afin d’y être éligible, il faut présenter une demande de permis et surtout respecter quelques exigences :

  • Prouver à un agent que vous quitterez le pays lorsque votre permis de travail arrivera à expiration.
  • Démontrer que vous avez suffisamment de moyens financiers pour retourner dans votre pays d’origine ainsi que pour subvenir à vos besoins et à ceux des membres de votre famille durant votre séjour sur le territoire canadien.
  • Respecter la loi et ne pas avoir de casier judiciaire en le prouvant avec un certificat de bonne vie et mœurs.
  • Ne pas représenter un danger pour la sécurité du Canada.
  • Être en bonne santé, si ce n’est pas le cas, un examen médical est demander.
  • Ne pas avoir l’intention de travailler pour un employeur qui, sur une base régulière, offre des services de prostitution ou quelconques autres dériver de prostitution.
  • Fournir à l’agent tout autres documents demandé afin de prouver que vous pouvez partir au Canada.

Les différents types de permisexpatrier-canada

Avoir un permis pour entrer sur le territoire est un bon début, mais faut-il encore trouver le permis qui correspond à la vie canadienne que vous comptez avoir.

1.     L’autorisation de voyage électronique – AVE

Certains pays, comme la France, la Suisse, et la Belgique, bénéficient d’un accord avec le Canada, les candidats à l’expatriation de ces pays  peuvent s’y rendre sans visa. Si ce n’est pas le cas, alors il vous faudra un AVE.

  • La durée de validité de l’AVE est de 5 ans ou jusqu’à la date d’expiration de votre passeport.
  • Les séjours autorisé sont de 90 jours.
  • Durant toute la durée de validité de l’AVE, il est possible de se rendre plusieurs fois sur le territoire sans renouveler sa demande de visa.

Afin de vous aider dans votre projet d’expatriation, le site planetvisa vous fournira votre AVE en échange de quelques informations et d’un paiement sécurisé sous 24 heures.

2.     Le visa de résident temporaire – VRT

Il sert pour les voyages de plus longue durée ou aux futurs expatriés qui n’ont pas obtenu une admissibilité pour l’AVE. Ce visa offre 6 mois de séjour sur le sol canadien.

3.     Le visa pour entrées unique

Il permet d’entrer qu’une seule fois sur le territoire pendant la période de validité du visa.

4.     Le visa pour entrées multiples

Il permet de revenir au Canada plusieurs fois durant toute la période de validité du visa. La durée de validité du visa est généralement de 10 ans.

5.     Le visa de résident permanent

Il permet de revenir au Canada plusieurs fois durant toute la période de validité du visa. La durée de validité du visa est généralement de 10 ans.

6.     Le visa de transit

Il est destiné aux voyageurs qui doivent passer par le Canada sans forcement s’y arrêter, et même s’il y a une présence sur le territoire de moins de 48 heures.

Il est gratuit et connaît quelques exceptions d’obligations à condition de remplir certains critères.

7.     Le programme vacances-travail – PVT

Le PVT est très demandé depuis quelques années, car il est assez souple envers les PVtistes, il permet :

  • De travailler au Canada sans contrat préalable avec une entreprise.
  • De travailler sans limite dans le temps avec un même employeur.
  • De visiter le Canada sans forcement travaillé.

Ce visa est exploitable par les ressortissants de 32 pays différent.

Étudier au Québecexpatrier-canada

Pour pouvoir faire votre scolarité au Canada et particulièrement au Québec, il y a plusieurs étapes à suivre :

1.     Choisir un établissement scolaire et un programme d’études

Pour que les étudiants internationaux puissent faire leurs études au Québec, ceux-ci doivent choisir un établissement dans lequel étudier ainsi qu’un programme d’enseignement qui sont compatible avec vos centres d’intérêts ainsi que votre parcours scolaire.

Il n’existe pas de listes a proprement dite avec des programmes d’études, mais il est tout à fait possible de faire des recherches et de s’adresser directement aux différents établissements afin de trouver ce qui vous correspond le mieux et d’être admis à un programme d’études.

2.     L’obtention d’un certificat d’acceptation du Québec pour études – CAQ

Après la réception de la lettre d’admission, il faut faire une demande de CAQ pour études. Le certificat est obligatoire pour pouvoir partir étudier plus de six mois, il s’applique à tous les étudiants étranger et dans tous les types d’enseignement.

3.     L’obtention d’un permis d’études

Ce permis est obligatoire pour un programme d’étude de plus de six mois et est délivré par le gouvernement du Canada. Il se peut qu’il vous faille un visa de résident temporaire et peut-être subir un examen médical, il faut aussi fournir vos données biométriques (vos empreintes digitales) et une photo. Ces informations doivent avoir été complétées avant votre arrivée au pays d’accueil.

4.     L’obtention d’une assurance-santé et hospitalisation

Même si vous possédez déjà une assurance dans votre pays d’origine, il vous faut tout de même une assurance québécoise. Cette couverture sociale est obligatoire et doit être valable durant toute la durée de votre séjour d’études, les frais de cette assurance sont établis par des assureurs privés et varient en fonction des services offerts, il suffit de discuter avec votre établissement pour avoir plus d’informations à propos de l’assurance santé et hospitalisation.

Les 5 langues les plus populaires au Canadaexpatrier-canada

  • L’Anglais

L’anglais est une des deux langues officielles du pays, 98% des Canadiens affirment pouvoir soutenir couramment une conversation en anglais, elle est donc très utile dans un pays multiculturel comme celui-ci.

  • Le Français

Le français est la deuxième langue nationale, elle n’est pas uniquement parlée au Québec, mais également dans plusieurs communautés à l’extérieur de la province où il y a de nombreuses populations francophones. C’est la raison pour laquelle le gouvernement fédéral s’assure que les deux langues officielles du pays sont utilisées dans la plupart de ses points services.

  • Le Mandarin

C’est une langue qui est surtout parlée aux alentours des grands centres urbains.

  • Le Cantonais

Elle est également très présente dans les grandes villes et est couramment parlée au Canada.

  • Le Pendjabi

C’est la 5ème langue la plus courante au Canada, elle est considérée comme la langue des « immigrants » qui ont été découverts à Vancouver, Calgary et Edmonton.

Les Canadiens sont de plus en plus nombreux à parler plusieurs langues couramment.

Les parcs nationaux, la nature du Canada

Le Canada est en possession de nombreuses merveilles naturelles, mais si c’est encore le cas aujourd’hui, c’est parce qu’il abrite de nombreux parcs nationaux. En voici quelqu’un des plus connus :

  • Auyuittuq

Son nom vient de Inuktitut qui est une langue inuit, en français, il signifie « la terre qui ne fond jamais », il est situé très au nord du globe sur la péninsule de Cumberland ou il fait très froid toute l’année.

  • Banff

    expatrier-canada
    Banff National Park, Canada

C’est sûrement le parc le plus connu du pays grâce à ses paysages époustouflant. Ce parc national se trouve dans la province de l’Alberta et est inscrit au patrimoine mondial de l’UNESCO depuis 1985.

Sur place, on y trouve les sources thermales d’Upper Hot Springs, un terrain de golf, 3 stations de ski qui sont : Sunshine Village, Lake Louise, et Mont Norquay. Il y a aussi un énorme sentier balisé qui permet de faire des redonnées de plusieurs jours, et d’autres activités tels que le camping, l’équitation, le ski nordique et biens d’autres choses.

  • Île du prince Édouard

L’île du prince Édouard est la plus petite province du Canada, elle y loge le parc national qui porte le même nom et qui a une superficie de 27km², des fouilles archéologiques ont prouvées qu’il y a 10 000 ans, différentes cultures étaient présentes sur l’île.

L’île se situe à l’est du Canada et est située au large du nouveau-Brunswick et de la nouvelle Écosse dans le golfe du Saint-Laurent. Elle est réputée grâce à ses plages de sable rouge, ses phares, et ses terres agricoles fertiles.

En conclusion

Avant de partir vous installer au Canada, assurer vous d’avoir fait toutes les démarches nécessaires et adapter à votre situation sur place afin qu’il n’y ait pas d’embûches lors de votre expatriation. Si tout est en règle, alors le Canada aura beaucoup de choses incroyable à vous offrir à tous les niveaux différents.

 

Comments are closed.