Comment réussir son expatriation, les étapes à suivre

72

Lorsque vous prenez la décision de partir vivre dans un pays étranger, la question de la destination se pose. Vous vous demandez quels sont les meilleurs pays, quels sont les pays avec la meilleure couverture santé etc…. Mais laissez-moi vous dire qu’il n’y a pas de meilleure destination. Peu importe où vous choisissez de partir, le plus important est de réussir votre expatriation. Et Pour que votre expatriation soit un succès, la préparation est primordiale ; il faut bien organiser votre départ et ne rien laisser au hasard. De nombreuses démarches administratives sont à réaliser dans votre pays d’origine et dans votre pays d’accueil.

Voici quelques étapes à suivre pour mener à bien votre installation à l’étranger.

L’étape de la prise de décision de votre expatriation

Cette étape est très importante car lorsque vous prenez la décision de partir vivre à l’étranger, la procédure n’est pas la même que si vous quittez votre pays seul ou si vous le faites avec votre famille.

De plus, cette phase de prise de décision commune va vous aider à étudier tous les changements qui vont s’imposer dans la vie de chaque futur expatrié de la famille. Et cela va les aider à définir leurs motivations afin de mieux vivre ce projet de déménagement à l’étranger.

L’étape de la préparation pour partir en expatriation

La préparation a une importance capitale dans votre projet d’expatriation car elle contient plusieurs petites étapes qui vous permettront de ne rien oublier avant de quitter votre pays de résidence. D’ailleurs, cette grande étape vous donnera un aperçu de ce que vous allez vivre une fois arrivé à destination.

Voici quelques indispensables pour bien préparer votre expatriation:

  • Faire une liste de toutes les démarchesto-do-list

Que ce soit dans votre pays d’origine ou dans votre futur pays, les formalités sont multiples donc l’établissement d’une do List vous sera donc très bénéfique. Car entre la résiliation de vos abonnements en cours, le signalement de votre changement d’adresse et/ou de votre situation, et les rendez-vous avec votre banquier, vous pouvez très vite oublier certaines choses.

  • Trouver une assurance en fonction de votre type d’expatriation

La Belgique a l’un des meilleurs régimes de protection sociale au monde et il peut être très difficile pour vous d’aménager dans un pays qui n’offre pas ce genre de régime de sécurité. Alors n’hésitez pas à vous affilier auprès d’une assurance maladie. Il existe plusieurs types d’assurance en fonction de votre type d’expatriation. Il y a une assurance santé pour : les stages à l’étranger, l’Erasmus (mobilité internationale), l’expatriation longue durée, les vacances-travail, un détachement, passer sa retraite, etc.… Votre choix dépendra aussi de la durée de votre séjour, du pays choisit et de votre situation familiale.

  • Trouver une école pour vos enfants

Que ce soit une école locale, internationale, ou belge, plusieurs établissements s’offrent à vous en fonction du niveau d’études de vos enfants. Cependant, il est conseillé de choisir une école locale car en général, c’est souvent proche de la maison et les enfants s’intégreront plus rapidement en côtoyant des natifs.

  • Vous s’inscrire au consulat

Lorsqu’on est dans un pays étranger, il y a certaines précautions supplémentaires à prendre en compte. Cette étape n’est pas obligatoire mais il est fortement conseillé de la faire. Par exemple, en cas d’arrestation dans votre pays d’expatriation, le consulat de votre pays d’origine vous conseillera des avocats, s’assura du respect des lois locales et se chargera d’avertir vos proches. D’ailleurs, en cas d’agression ou d’accident grave, le consulat peut vous aider en fournissant les informations dont vous avez besoin mais il ne prend pas en charge les frais de rapatriement ou d’hospitalisation.

  • Renseignez-vous sur le statut fiscalfiscalité-image

Avant de partir en expatriation, renseignez-vous au service des impôts car en vous expatriant, vous pouvez soit continuer à être résident fiscal belge ou alors être assujetti à la fiscalité du pays dans lequel vous êtes expatrié. Vous devez savoir que la détermination de votre domicile fiscale prend en compte plusieurs critères. N’hésitez donc pas à vous renseigner sur les critères de votre pays.

L’étape de votre déménagement

Si déménager est une activité qui demande beaucoup de temps et de travail, alors s’expatrier est encore plus difficile.

Pour réussir à déménager vos meubles et vos objets de valeur à l’autre bout du monde, vous devez avoir une très bonne préparation.

Je vous conseille de commencer par faire un tri afin de vous débarrasser de tout ce que vous ne comptez pas emporter. Ensuite, emballez le reste et faites appel à des transporteurs d’entreprises spécialisées et demandez-leur un devis afin de comparer les prix.

Une fois que vos meubles sont envoyés, vérifiez que tous vos documents soient en ordre pour chaque membre de la famille avant je jour-j.

La phase d’adaptation à votre nouvelle vie d’expatrié

C’est votre capacité à vous adapter à votre nouvelle vie d’expatriée qui vous permettra de profiter pleinement des avantages lies à votre expatriation. Si vous avez beaucoup de mal à vous intégrer, n’hésitez pas à rejoindre les communautés d’expatriés. changement-vieMais sachez que c’est votre ouverture vers les autres et vers le monde qui vous entoure, qui facilitera votre intégration à la culture de votre pays d’accueil. Alors n’hésitez pas à sortir, à vous mélanger à la population, à participer à des fêtes locales etc…
Ne manquez pas une opportunité de multiplier les rencontres avec les habitants de votre nouveau pays.

C’est seulement au moment où vous vous sentirez comme chez vous, dans votre pays d’accueil, qu’on pourra parler d’une expatriation réussie.

Conclusion

En conclusion, plusieurs ressortissants européens font le choix de partir vivre à l’étranger pour y travailler, ou alors pour rechercher une certaine exonération d’impôt.

Vous devez bien suivre la phase de préparation afin de ne pas oublier certaines démarches importantes car un oubli pourrait vous porter préjudice.

Pour pouvoir dire que vous avez réussi votre expatriation, il est très important que chaque membre de la famille (jeunes expatriés) réussisse la phase d’adaptation et arrive à profiter pleinement de sa vie à l’étranger.

Mener à bien une expatriation peut être difficile mais si vous êtes bien renseignez, votre projet n’a d’autre possibilité que d’être un succès.

Alors, préparez vos valises et allez vivre votre première expatriation.

Comments are closed.