Partir travailler à Bali

413

Bali possède une immense diversité avec ses 18 307 îles et 300 langues parlées. Ses paysages fascinants et sa richesse culturelle font d’elle une destination attractive aux yeux des nomades digitaux du monde qui partent travailler à Bali donc des expatriés avec une demande de visas. La ville croît en permanence et la tendance ne se limite pas à ses villes voisines comme Jakarta, la capitale d’Indonésie. Si vous souhaitez gagner un salaire depuis Bali en tant que nomad digital et aussi faire des vacances-travail, ou que vous deviez encore trouver un job dans une entreprise indonésienne, n’hésitez pas à lire la suite de cet article avant de partir pour trouver la ville idéale et les avantages de s’expatrier en Indonésie.  

Partir a l’étranger est toujours en quelque sorte un peu terrifiant, et surtout si c’est pour un long séjour et une liste aussi large de destinations, mais il ne faut pas s’inquiéter, puisque Bali est l’un de pays d’accueil, qui vont le plus vous marquer.  Même si c’est pour un volontariat, un erasmus ou un emploi a l’étranger, sur cet article nous vous parlons des démarches et options que Bali offre à tous les jeunes travailleurs qui partent s’y installer.

Démarches administratives pour travailler à Bali

La politique des autorités indonésiennes exige que les étrangers désirant travailler sur le territoire de Bali soient des experts dans leur domaine pour la recherche d’emploi à Bali. Ainsi, si vous remplissez les conditions pour un poste, vous devrez prouver que vous possédez les qualifications, l’expérience professionnelle et les documents nécessaires avant l’expatriation et ainsi faire une demande de visa pour obtenir le visa. Il faut aussi consulter le casier judiciaire du réquerant et les aspects économiques, comme les quotas à payer. Par rapport a l’ampliation du visa, il est important de repérer les aspects consulaires.

Pour la grande majorité d’offres d’emploi international, le niveau d’anglais est l’un des critères imprescindibles pour obtenir le travail.

Vous devrez également obtenir un permis de travail (IMTA), faire une demande de visa de séjour limité (KITAS) auprès de l’ambassade de votre gouvernement et posséder un permis de sortie multiple (MERP) pour vivre et travailler à Bali. Il faut aussi être inscrit sur la liste consulaire possible pour le visa. Faites preuve de patience pour trouver un emploi, car les formalités administratives de l’ambassade ou consulat peuvent prendre entre deux et trois mois pour aboutir. Dans le cas où vous désirez finalement vous installer à Bali, sachez qu’il est nécessaire d’obtenir un visa long séjour.

D’un autre côté vous pouvez aussi postuler directement auprès de l’entreprise de votre choix en envoyant une copie de vos documents, du type lettre de recommandation ou CV en ligne, espérant être embauché. Si vous obtenez un contrat de travail vous pourrez demander un visa de travail et n’aurez aucune difficulté à partir vous installer sur le territoire indonésien. En tant qu’expatrié salarié, vous serez en mesure d’entrer en Indonésie immédiatement avec votre passeport national après l’obtention du visa de travail, généralement deux mois après le dépôt de la demande.

partir-travailler-indonesie-administratif

Meilleures villes où travailler autre que travailler à Bali 

Bali propose différents endroits de rêves pour les digital nomades et ainsi vivre à l’étranger, des espaces de travail en coworking et une connexion internet très stable pour vos séjours et améliorer vos conditions pour travailler à Bali. Les villes voisines de Bali sont pleines de voyageurs nomades déjà installés donc vous ne vous sentirez pas seuls et déboussolés, au contraire vous rencontrerez sans trop de difficultés d’autres expats issus d’immigration comme pour avoir l’assurance-santé, ou bien la protection sociale.

Un autre aspect qui pèsera dans la balance au moment de choisir l’Indonésie comme destination de voyage, c’est la population indonésienne et sa convivialité avec les étrangers. Les Indonésiens sont toujours souriants, accueillants, prêts à rigoler, et ont un grand sens de la famille et du groupe. Vous ressentirez la gentillesse du peuple quotidiennement et vous vous trouverez certainement une place même dans la capitale encombrée et stressante Jakarta.

Jakarta, une ville autre pour partir travailler a l’étranger que Bali

Capitale et plus grande ville d’Indonésie comme pays d’accueil et s’expatriant ainsi de son pays d’origine, Jakarta est également le centre politique, économique et culturel du pays. En choisissant de partir vivre à Jakarta et y travailler à la place de travailler à Bali, vous profiterez d’une vie nocturne trépidante, sans oublier que vous aurez accès aux grands centres commerciaux et toutes les facilités dont dispose généralement une grande ville, de plus pour l’emploi ceci est un bon choix. Cela dit, les taux d’affluence routier et le niveau de pollution à Jakarta sont très élevés et c’est d’ailleurs ce qui pousse les nomades digitaux, comme les voyageurs, à se tourner vers les villes plus lointaines, et les îles indonésiennes notamment la fameuse Bali.  

Jakarta est une ville intéressante pour aller s’installer, avec de nombreux quartiers différents à explorer, de la vieille ville aux centres commerciaux modernes. Une chose que vous remarquerez lorsque vous serez à Jakarta, c’est qu’il y a beaucoup de monde à vélo, pas seulement pour les touristes mais sinon les locaux qui les utilisent souvent comme principal moyen de transport.

L’une des options qui vous permet de partir s’installer à Jakarta, est d’être dans le centre, ce qui veut dire que grâce à votre permis vacances travail, et plus en étant des jeunes travailleurs, vous pourrez voyager et travailler, tout en prenant des voyages d’avion aller-retour.

 

partir-travailler-indonesie-jakarta

Canggu, une ville dans le sud pour travailler au lieu de Bali

Canggu est un petit village côtier situé dans le sud de Bali, loin de la société urbaine. Canggu était, autrefois, une région rurale plutôt tranquille, agrémentée de rizières aux côtés de certaines des plus belles plages de Bali et de Java. Elle s’est transformée, au fil des années, en une région développée, bien qu’elle ait su préserver son atmosphère calme et sereine. La région regorge de petites agences et entreprises locales, ainsi que de cafés à l’ambiance décontractée pour aller y travailler à la place de travailler dans le sud de Bali entourés d’une nature verdoyante, ce qui attire d’ailleurs les nomades digitaux en grand nombre, pour y partir définitivement.

partir-travailler-indonesie-canggu

Ubud, une ville différente pour travailler que travailler à Bali

Ubud, pour sa part, incarne le yoga, la méditation, ainsi qu’une alimentation crue et saine et un endroit idéal pour y travailler à la place de travailler à Bali. Si vous êtes en quête d’une escapade dans la nature loin du covid, avec un mode de vie sain, Ubud est sans aucun doute l’endroit idéal où séjourner, avec ses restaurants bio, ses cafés végans, ainsi que ses immenses centres de purification. Ubud est devenu une destination privilégiée pour les nomades digitaux et jeunes diplômés en dépit de son atmosphère relaxante générale. D’ailleurs Hubud, le premier espace de coworking de la région, a été désigné comme étant l’un des 10 meilleurs au monde. C’est-à-dire que cette petite ville parvient à subvenir aux besoins spirituels et l’opportunité de vivre dans un endroit où le coût de vie est assez bas compensé par certaines conditions. 

De plus, Ubud est considéré le centre culturel de Bali, et permet donc aux personnes qui vont aller s’installer dans cette ville, d’analyser l’important choc culturel qui comporte la vie à l’étranger, surtout en étant un expatrié français pour lesquels c’est partir a l’autre bout-du-monde.

partir-travailler-indoneise-ubub

 Conclusion

Vous le savez bien, aller travailler à Bali n’est pas une décision à prendre à la légère, bien au contraire il faut prendre son temps et prendre en considération tout un tas d’aspects avant le départ, comme par exemple trouver du travail à l’étranger, ou bien l’obtention du visa. Mais en choisissant Bali pour votre carrière de digital nomade vous ne pourrez pas vous tromper ; le dépaysement sera total car dans ce pays de culture et de traditions il y a des paysages époustouflants pour satisfaire tous les goûts. La population vous fera sentir comme chez vous et grâce à la large communauté de nomades digitaux déjà installés vous trouverez rapidement vos repères. Pouvoir partir dans un pays tel que l’Indonésie est une opportunité de rêve pour toutes les personnes qui travaillent dans le digital, pourrait même se comparer à un working holiday.

En général, la plupart des villes abondent de café et vous trouverez même, dans certaines, des espaces de coworking. C’est Jakarta qui abrite le plus grand nombre d’espaces de coworking pour y travailler dans toute la ville, mais vous en trouverez aussi un très grand nombre pour travailler à Bali, notamment à Canggu et Ubud. Cela vous permettra de travailler facilement en extérieur en profitant d’un repas et d’une bonne vue. Le niveau de vie est incontestablement meilleur à Jakarta par rapport à Bali ou à Java mais d’années en années la capitale devient surpeuplé et le gouvernement n’arrive pas à gérer l’immigration, c’est pour ça que les îles d’Indonésie sont tellement prisées par les voyageurs pour partir travailler, pour se reposer, pour fonder une famille sur place ou célébrer un mariage, les possibilités ne manquent pas.

 

Comments are closed.